Aller au contenu

La compagnie monte l’œuvre du philosophe des Lumières grâce à une première subvention de 500.000 FB accordée par la Commission du Jeune Théâtre. Nele arpente régulièrement les couloirs du Ministère de la Culture pour pouvoir donner un statut aux artistes de la troupe. Pour le moment personne n’est payé, l’argent sert aux fournitures costumes, décors, convois. La troupe vit en communauté, part 3 mois en tournée d’été dans le sud de la France et reçoit les éloges de la presse et du public. Le convoi se compose à cette époque de 3 roulottes et 3 camions.

Faire défiler vers le haut